Théatre

Regardes moi nue

C’est un spectacle où le verbe se mêle au corps. Ou l’inverse. Une danseuse et une comédienne au service d’un seul personnage. C’est l’histoire d’une femme. Celle devant vous, devant celle qu’elle donne à voir et celle qu’elle est vraiment. Un spectacle de danse-théâtre de la Compagnie Chouf Noujoume, sur une idée originale de Pauline Denize.

Guantanamour

Une pièce de Gérard Gélas, par la Compagnie « Les Dilettantes » - Interprétation : Matthieu Le Guen, Matthieu Paillette - Mise en scène : Thierry Tanter Guantanamo, dans une cage grillagée, deux hommes : Rassoul, prisonnier d’Afghanistan ; Billy Harst, GI. Deux êtres que tout sépare, que la haine rapproche. Deux intégristes, chacun à sa manière, et pourtant désintégrés par leur propre passé. Une semblable désespérance, une commune révolte contre un destin ignoble, de quoi rapprocher ces deux êtres, mais n’est ce pas déjà trop tard ?...

Une heure et demie de retard

Interprétée par Thierry et Claudie TANTER une mise en scène de Stéphanie TOUZAN et Gabrielle TANTER Pierre a la main sur la poignée de la porte; il attend Laurence. Il est l’heure d’aller dîner chez les Chalmet. Au moment de partir, Laurence refuse d’y aller. Pourquoi ?...Vous le saurez dans une heure et demie…

La jeune fille et la mort

Par la compagnie LES DILETTANTES - Une pièce d'Ariel DORFMAN - Interprétée par Stéphanie TOUZAN, Brad NORTON et Thierry TANTER Une république d'Amérique latine, au début des années 90. Paulina Escobar est l'une des innombrables victimes de la dictature militaire qui a régné pendant plusieurs décennies sur son pays. Emprisonnée, violée et torturée, elle porte encore les traces physiques et mentales de ces sévices, et vit désormais en recluse aux côtés de son mari Gerardo. Révoltée à l'idée que ses bourreaux échapperont à la justice, Paulina reproche amèrement à Gerardo d'avoir accepté de présider une Commission d'enquête fantoche sur les crimes de la junte, jusqu'à ce que... « La jeune fille et la mort » est une œuvre puissante et envoutante où la victime se retrouve seule face à ses propres choix : la justice ou la vengeance, le pardon ou la haine, la vérité ou la destruction... Un sujet magistral et un suspens qui joue habilement avec les nerfs des spectateurs. Plus qu’un devoir de mémoire, c’est la distinction entre le légitime et le légal qui est ici en question et sert d’enjeu principal à la pièce.

La nuit du thermomètre

Une pièce de Diastème, par la Compagnie « Les Dilettantes », Mise en scène : Claudie et Thierry Tanter, Interprétation : Gabrielle Tanter, Nadir Louatib C’est la nuit. Une de ces nuits où il fait trop chaud pour dormir. Lucie ne dort pas. Quand elle se relève pour aller boire, Lucie découvre sa mère sur le canapé. Sa mère inanimée. Quand on est une adolescente et qu’on découvre une mère inanimée, on est censé faire quoi ? On lui retire ses chaussures, on appelle le docteur. Et puis… et puis on se dit que ces histoires là, franchement, c’est pas du tout de notre âge… vu que jusque là on n’avait pas à se plaindre. Enfin un peu, quand même… A cause du père qui faisait le zazou dans des rallyes, et qui s’est mangé un caillou. Alors on appelle du renfort, par exemple son meilleur ami, Simon, mais qui lui ne dort jamais, trop occupé qu’il est à refaire le monde

Bobine

De et par Gabrielle Tanter La comédienne incarne Bobine, un personnage intemporel, sans âge mais enfantin qui entretient avec Ficelle, sa marionnette, une relation pour le moins fusionnelle. Effectivement, c’est autour de cette ambiguïté de personnalité que s’articule l’histoire. Tour à tour être vivant puis objet animé, Bobine découvre lors d’une nuit, d’un rêve, l’univers et la prison de fils de Ficelle. Les enfants sont ainsi surpris de rencontrer une marionnette humaine qui a travers une chorégraphie autour de l’éveil du corps évolue de “fils en aiguille” à la découverte d’une nouvelle façon de se mouvoir, à la manière d’une marionnette. Un spectacle pour enfants et parents, sur la liberté, ce que l’on peut faire par amour, qui transmet un message d’amitié, de fraternité et de rêve.

Comédie sur un quai de gare

Une pièce de Samuel Benchetrit, par la Compagnie « Les Dilettantes » Interprétation : Stéphanie Touzan, Claudie Tanter, Vincent Delaforge, Thierry Tanter. Metteur en scène: Thierry Tanter C’est la nuit. Un quai de gare gris, triste et presque désert…; quatre personnages attendent le train pour Paris. N’attendent-ils que ce train qui tarde, lui aussi ? Attentes, rencontres, croisements de trajectoires…

Un simple froncement de sourcil

De Ged Marlon - Interprétation Stéphanie Touzan, Claudie Tanter et Matthieu Le Guen. Mise en scène Thierry TANTER Un auteur, un metteur en scène et un comédien entrent en répétition de leur prochaine pièce. Durant cette séance de répétition rien ne se passera comme prévu! Une pièce loufoque de Ged Marlon qui tisse habilement les fils du non sens et épingle gentiment les « gens du métier », leurs petits travers, leur susceptibilité, leur égo démesuré… Le titre ? Il ne faut pas chercher à comprendre, il est aussi inattendu que le reste…

Le cirque poussière

Ecrit et mis en scène par Charlotte Janon. Avec Laëtitia Botella, Julie Couppey, Charlotte Janon, Alexis Langlois et Nadir Louatib. Dans l’ambiance d’un vieux cirque itinérant, fait dans un décor de bric et de broc, donnant la sensation d’un lieu éphémère, espace peuplé de valises, les personnages se réveillent d’un long sommeil, mais leurs prouesses d’antan se sont envolées… Le lanceur de couteaux commence à blesser sa femme, la dompteuse ne trouve plus ses fauves. Une façon d’évoquer la disparition de ce spectacle vivant désuet, sur un ton mélancolique. Le Cirque Poussière propose une vision engagée : pour une préservation de la poésie, du droit de faire rêver les spectateurs.

A moi Don Quichotte

Adaptation inédite du texte de Miguel de Cervantès. A moi Don Quichotte est une création de Vincent Delaforge, membre du Poulailler et de la compagnie Bucéphale -

La tour de Pise

La tour de pise de Diastème, jouée au Havre par Gabrielle Tanter Placée en situation instable tout en haut d’un plongeoir, en jupe courte, petit chemisier blanc et escarpins, elle est pathétique et drôle à la fois, coincée et splendide, magnifique et bouleversante. Sa mise à nu, au sens propre comme au figuré, au fur et à mesure de son introspection et de l’assurance qu’elle prend petit à petit du haut de son plongeoir laissent augurer une issue en forme de verticalisation de sa tour de Pise

Variations Enigmatiques

d’Eric Emmanuel Schmitt - Mise en scène Stéphanie Touzan et Claudie TANTER – Interprétation Matthieu Paillette et Thierry Tanter Deux hommes s’affrontent au cours d’une entrevue qui se transforme vite en un jeu de la vérité cruel et sinueux, rythmé par une cascade de révélations que chacun assène à l'autre au fil d'un suspense savamment distillé.

Audrey

Expressions scéniques d’une talentueuse comédienne …. Commediante, tragediente !