Biographie

Daniel Le Marchand

Auteur –  Photographe  Indépendant.

 

Daniel Le Marchand est né au Havre en 1951. C’est un photographe de reportages, de voyages, de théâtres et de photographies artistiques.

Il s’initie à la photographie à l’âge de 14 ans avec son premier appareil,  un « Brownie Flash ». Plus tard, à 18 ans, il acquiert son premier reflex Nikon, un Nikkormat .

Dès les années 1975, il travaille pour de petites agences de presse et d’illustration. En 1980, il réalise un scoop lors de la grève des marins pêcheurs, ce qui lui vaut d’être engagé comme pigiste chez Gamma.

Durant deux ans, il travaillera sur un projet personnel, un reportage sur la vie des marins à bord des remorqueurs « Abeilles » du Havre, qui donnera naissance à un livre de photographies de 130 pages, tiré à 4000 exemplaires.

Depuis 2006, son sens aigu du reportage s’est mis au service de théâtres ou de troupes théâtrales sur Le Havre. Il est depuis le photographe officiel du théâtre « Le Bastringue ». Une galerie de photographies retrace toutes les pièces représentées dans ce théâtre. Les compagnies « Les Dilettantes », « Chouf’Noujoume », « Bucéphale » entre autres font le bonheur de Daniel.

Depuis 2007, il signe diverses expositions sur le Yémen, l’Inde, la Mauritanie, Cuba et le Vietnam sur Paris mais aussi sur Le Havre, Etretat, Sainte Adresse et le réfectoire de l’Abbaye de Montivilliers. Une exposition de photographies avec sa muse Lilias a pu être vue également à Etretat.

2007, année de son passage au numérique. Depuis cette date, il contrôle toute sa chaîne de fabrication, de la prise de vue à l’impression Fine Art en passant par le post-traitement. Il est entièrement  équipé de Nikon. Ses photographies sont traitées avec Nikon Capture NX2 et Lightroom 6. Chaque exposition est tirée sur un papier Fine Art différent afin d’en optimiser le résultat.

En 2008, il devient photographe pour le revue de voyages « Voyageur, un esprit d’ailleurs ». Il photographie et écrit son article sur « Ce besoin d’autre chose » sur les méharées et les bibliothèques coraniques de Mauritanie, puis il signe des reportages sur l’Ile Maurice, la Polynésie, la Laponie, Varsovie. Ces reportages ont séduit également des revues comme Le Point.

Dans le même temps, ses photographies illustrent des catalogues d’agences de voyages comme Acabao.

En 2014, il collabore avec la revue Art du Voyage & Art de Vie à travers le Monde « Prestigieux Univers ».

Depuis début 2018, il s’investit pour le Yémen, pour ces enfants mis volontairement par l’Arabie Saoudite en état de famine avancée et dont les prévisions de décès sont absolument alarmantes . On parle à ce jour de plus de 4 millions d’enfants en situation très critique ( 10/2018 ).

2015, année de son passage chez Olympus. Il est dorénavant équipé en OMD  E-M1 Mark 2 avec les optiques M.Zuiko Digital ED 7-14 mm f:2.8 Pro, 12-40 mm f:2.8 Pro, 40-150 f:2.8 Pro et le Summilux 15 mm f:1,7 , le Noctiron DG 42,5 mm f:1,2 de chez Leica.

Sa rigueur de la composition, du cadrage, son sens aigu de l’harmonie des couleurs souvent tout en monochromie, la qualité de ses traitements noir et blanc ou couleur, peuvent séduire. Dorénavant, ses dernières expositions ne sont traitées qu’en noir et blanc.

Ses photographes préférés sont : Alain Keler, Steve Mc Curry, Sébastiao Salgado, Bruno Barbey, Jean Loup Sieff, Raymond Depardon, Henri Cartier-Bresson, Peter Beard, Ansel Adams, Nick Brandt.

Membre de l’UPP, Union des Photographes Professionnels, N° 5878

Membre de la Saif, Société des Auteurs des arts visuels et de l’Image Fixe

Auteur Labelisé Digigraphie (marque déposée propriété de Seiko Epson Corporation) , www.digigraphie.net